Bir Nassib


   Bir Nassib fut le plus important centre de transformation du cuivre du Sinaï, comme en témoignent les tas de scories encore présents sur le lieu évalués à environ 100.000 tonnes, et qui auraient pu fournir une production de 5000 tonnes de cuivre métallique.

Bir Nassib

des scories de cuivre
   Le minerai, malachite et paratacamite, provenait de petites mines du wadi Nassib environnant et peut etre même du wadi Kharig.
Le grand roi du cuivre, Amenemhat III, de la XII ème dynastie y laissa une stèle au sommet de la passe entre bir Nassib et le wadi Lehyan.
A coté de cette stèle se trouve une célèbre inscription protosinaïtique.

l'inscription protosinaitique de bir nassib

la même inscription d'après Gerster

la stèle d'Amenemhat III
   A proximité immédiate du tas de scories, sur une paroi de rocher, un relief a pu être daté du Nouvel Empire. Il représente deux fonctionnaires de Ramses IV, Paenrai, le chef de la troupe et gardien des montagnes , et Neroupe, le serviteur royal.
De plus, quelques inscriptions nabatéennes aux alentours du Bir Nassib témoignent de l'activité de ce centre de traitement du cuivre jusqu'à l'époque nabatéo-romaine.

Un relief du Nouvel Empire

 
 
 
 

d'après Rothenberg 1970